La simulation a été très tôt utilisée dans l’industrie manufacturière et de production de biens d’équipement, les modèles permettant la représentation détaillée des flux matière dans l’usine, des équipements, de la main d’œuvre, des pannes et changements de série. La simulation a facilité le test des modes de pilotages différents, des ordonnancements variés, en tenant compte de toutes les contraintes physiques de l’atelier.

 

Le modèle de cette ligne de finition est centré sur l’équipement nouveau qui doit remplacer une opération manuelle : il faut l’étudier dans son contexte opérationnel pour choisir une technologie parmi plusieurs, évaluer les performances de la machine, et les accompagner par l’ajustement de la taille des buffers en amont et en aval, la révision des plannings de maintenance et en organisant différemment les plans de production.

 

Parmi nos clients sur ce type de projets : Kongberg Automotive – Thyssen Krupp – Airbus – Mobalpa – Hager Electro – Saint Gobain –

Télécharger une fiche sur ce projet